La Littératie Financière avec Momo Issa

Nous ne pouvons pas parler de l’autonomisation des femmes sans aborder de la littératie financière. En abordant les nombreux problèmes profondément ancrés dans notre société, je m’en voudrais de ne pas parler de celui-ci, car il est si fondamental de former nos jeunes, de progresser dans de nombreux secteurs et de garantir notre avenir. Cette semaine, nous taclons ce problème avec Momo Issa.


Aida: Salut ! Alors, avant de commencer, nous aimerions en savoir un peu plus sur vous. Qui est Momo Issa?

Momo: Qu’est-ce que vous aimeriez savoir?

Aida: Nous voudrions savoir d’où vous venez, ce que vous faites, un peu sur votre passé. Trucs standard quoi!

Momo: Haha d’accord. Eh bien, je suis né au Sénégal et je suis venu aux États-Unis à l’âge de 5 ans. J’ai grandi à New York et j’y ai fait mes études primaires jusqu’au secondaire. Ensuite, je suis retourné au pays pour y faire le lycée. Je suis revenu pour mon cycle universitaire.

Aida: Attendez, comment avez-vous fait pour retourner au système scolaire
américain? Avez-vous eu à prendre le SAT et ACT?

Momo: Oui, je devais passer tous les tests standardisés. C’était une transition
difficile mais je l’ai fait quand même.

Aida: Wow, c’est impressionnant.

Momo: Oui, alors à l’université, j’ai étudié la finance, les mathématiques et la
communication. Je travaille maintenant dans la finance plus précisément.

Aida: D’accord, merci pour la présentation! Nous allons donc commencer avec la première question. Selon vous, quelle est l’importance de la littératie financière pour la jeune génération aujourd’hui ?

Momo: Eh bien, je dirais que c’est très important. Il faut juste pouvoir naviguer sur les chemins de la vie. Mais peut-être devrais-je commencer par vous demander ce que vous entendez par littératie financière ?

Aida: Eh bien, je veux dire c’est comme être vraiment au diapason des sujets et termes financiers… comprendre sur quoi vous vous engagez, surtout avec les contrats de nos jours.

Momo: D’accord, nous pensons donc à la même chose. Donc, j’y réfléchis de deux manières: (1) avoir accès aux ressources et (2) être stratégique lors de la prise de décisions financières.

La littératie financière consiste réellement à être capable de naviguer sur les chemins de la vie et de ne pas être exploité financièrement. Au moment de prendre de grandes décisions, savoir où obtenir des conseils, etc., par exemple si vous vouliez obtenir un emprunt-logement, savoir où obtenir le taux le plus bas – ou quelque chose d’aussi simple que de savoir à quoi ressemble un taux normal. C’est très important de faire des recherches pour que vous compreniez dans quoi vous vous engagez.

Aida: Je pense que le premier point que vous avez soulevé est important: avoir accès. Aujourd’hui, nous avons l’Internet et théoriquement, nous devrions pouvoir tout découvrir. Alors je me dois de demander: pourquoi croyez-vous que la littératie financière n’a pas été privilégiée par beaucoup, en particulier dans la culture sénégalaise?

Momo: Nous ne le savons tout simplement pas aussi bien que nous le devrions. Nous ne savons pas les ressources qui sont à notre disposition. Au Sénégal, je pense que la métrique est quelque chose comme plus de 80% de la population qui ne disposent pas d’un compte bancaire. C’est profondément enraciné dans notre culture, nous ne faisons pas confiance à certaines institutions. Une autre raison est que les infrastructures ne sont pas vraiment là pour dialoguer avec les institutions financières. Quelque chose d’aussi simple que d’ouvrir un compte bancaire prend une éternité. Si vous allez à la banque pour une simple transaction, vous passerez probablement toute votre journée à attendre d’être servi. L’accès à volonté est un obstacle important et les gens ne font pas confiance aux banques, c’est donc cyclique.

Aida: Vous savez que c’est drôle de dire cela à propos des banques: je suis
récemment allée à la banque une après-midi et j’ai fini par y passer toute l’après-midi rien que pour faire un retrait.

Momo: Ouais, et même quelque chose d’aussi mineur que l’obtention d’une carte bancaire prend des semaines.

Aida: Alors, comment quelqu’un peut-il apprendre tout seul à mieux s’outiller en littératie financière? Y a-t-il des outils ou des forums que vous recommanderiez ?

Momo: Bonne question. Je ne sais pas, il y a toutes sortes de choses différentes que les gens peuvent faire et cela dépend vraiment de ce que vous essayez de faire. Par exemple, je vais revenir sur l’emprunt-logement. Il existe des programmes conçus pour aider les premiers acheteurs à mieux connaître le processus. Il y en a un qui s’appelle Knock – Google. Il vous aide avec les documents nécessaires. Certains programmes peuvent même vous aider à renoncer à l’acompte. Vous devez juste être prêt à faire un peu de recherche. Il y a beaucoup d’informations et les choses sont négociables ! Sachez à quoi vous vous engagez et quels sont les tarifs du jour pour ce que vous essayez de faire. Soyez proactif et ne dites pas « oui » à la première chose que vous rencontrez.

Aida: Quelques bonnes informations là-bas et un peu de devoirs, merci! Maintenant, je dois vous demander : quel rôle pensez-vous que les femmes jouent dans la société et dans la littératie financière ? Je demande parce que vous connaissez les natts (système d’épargne conclue entre plusieurs personnes qui mettent de l’argent en commun pour qu’à la fin de chaque mois une personne se voie versée la somme collectée), dans lequel beaucoup de femmes sont impliquées. C’est comme une structure financière majeure : comment peut-on appliquer le dicton « quand vous éduquez une femme, vous éduquez les générations futures » à cette situation ?

Momo: Eh bien les natts aujourd’hui sont principalement regroupés au sein d’une communauté. Il faudrait qu’ils soient élargis au-delà de cette communauté et institutionnalisés. Si la gestionnaire du natt était disposée à apporter l’argent dans une banque et à ouvrir un compte, le processus serait officialisé. Les banques doivent vraiment rendre leurs processus plus homogènes et les gens doivent commencer à faire confiance aux banques. Les femmes jouent un rôle dans ce processus car elles s’occupent de nombreux problèmes financiers de manière informelle, alors formaliser le processus leur permettrait de faire plus! Et cela commence par éduquer tout le monde sur les avantages de travailler avec les banques.

Aida: Très bien, alors la question suivante est de savoir quel conseil donneriez-vous aux jeunes adultes qui essaient de surmonter les difficultés financières?

Momo: Remboursez une dette. Travaillez sur votre crédit et soyez plus conscient de la façon dont vous dépensez. En matière de dette, vous pouvez trouver des moyens de réduire les intérêts que vous payez en transférant des soldes ou en consolidant vos dettes. Il y a beaucoup de ressources que vous pouvez exploiter – prospérer est un bon début pour la consolidation de la dette.

Aida: Qu’en est-il des mauvais cotes de solvabilité?

Momo: Il existe des entreprises qui vous aident à réparer ou à reconstituer votre crédit. Encore une fois, vous devez faire vos recherches et commencer à adopter un style de vie plus sain pour vos finances. Cela me parait plein de bon sens et c’est plus facile à dire qu’à faire, mais dépenser moins que ce que vous gagnez – nous pourrions tous travailler dans ce sens. Je sais que je dois faire mieux !

Aida: Euh oui… j’ai vraiment besoin de travailler là-dessus! Je dépense beaucoup trop pour acheter le déjeuner.

Momo: J’utilise cette application appelée MealPal, vous pouvez obtenir des
déjeuners pour 6 $ ou moins. Envoyez-moi votre adresse e-mail et je vous l’enverrai.

(Branchement sans scrupule : je me suis fait branché pour des déjeuners moins chers maintenant : p Ayyyyy!)

Aida: Ah merci !!! (* j’envoie l’adresse email immédiatement) Ok donc ma dernière question est quelle est votre slogan de la vie ?

Momo: Hmm … travail acharné bat le talent. Tout est réalisable grâce au travail acharné et d’efforts.

Aida: Eh bien, je voudrais juste dire MERCI pour votre temps et pour nous
transmettre votre sagesse! Nous serons en contact pour plus de bon contenu – merci encore !

Alors voilà, Mesdames et Messieurs. Un petit aperçu de la littératie financière de Momo Issa. Il est impossible de couvrir tous les sujets, mais je pense que la
principale chose à retenir est : FAITES VOTRE RECHERCHE ! Posez des questions et soyez conscients de vos obligations financières et de vos choix !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Blog at WordPress.com.
%d bloggers like this: