GlamourStyleFa: FA <3

Nom Fa Niang
Instagram: glamourstylefa (website: GlamourStyleFa.as.me)

Alors cette semaine, nous nous sommes entretenues avec l’une des meilleurs
maquilleurs du monde. Elle nous a parlé de son passé, de son parcours dans la poursuite de ses passions et de ses aspirations futures. Nous ne pouvions pas la laisser partir sans connaître ses idées sur l’autonomisation des femmes ! Voyons ce qu’elle avait à nous raconter !

Aissatou: Dis donc ! Merci d’avoir accepté de parler avec nous, c’est un énorme plaisir de vous avoir ! J’ai tellement hâte pour cet entretien.

Fa: Hé, moi aussi ! Je suis tellement enthousiaste pour tout ça, je pense vraiment que ça peut aller loin. Merci de me recevoir.

Aissatou: J’aime ça ! Pour commencer, pouvez-vous nous en dire un peu plus sur vous et sur votre cursus scolaire ?

Fa: Bien sûr. Donc, je suis née à New York et j’y ai grandi ! Ma mère est arrivée aux États-Unis en 1992 et y est depuis ! Mon père était venu ici longtemps bien avant elle, mais ouais, nous avons grandi dans le Bronx. Mon père avait ouvert un restaurant sur la 116ème rue à Harlem. Mes parents ont fini par se séparer et au début, c’était difficile pour moi de comprendre mais, en grandissant, j’ai compris ! Ma mère et moi avons déménagé à Baltimore le lendemain du 11 septembre. Toutes nos affaires étaient emballées le jour même et c’était ouf ; nous nous sommes réveillées et toute la ville était calme. Il n’y avait personne dans les rues, rien. Ma mère et moi sommes allées dans un restaurant voisin et ils nous ont parlé de la nouvelle. C’était fou et nous avons fini par quitter le lendemain pour Baltimore.

Ma mère m’a élevée en tant que mère célibataire (et elle a fait un excellent travail, haha). Ma sœur aînée vivait à Baltimore à l’époque, mais elle s’est mariée et a déménagé dans le Michigan. Ma mère et moi l’avons suivie peu de temps après. Maintenant, je suis de retour à New York pour faire mon travail : je suis allée à l’école de cosmétologie et j’ai obtenu mon diplôme. J’ai ma propre marque appelée GlamourStyleFa et je travaille également avec une autre marque. C’est à peu près tout ! ❤

Aissatou: C’est incroyable. J’aimerais aborder ce dernier point que vous avez
touché. Que faites-vous dans la vie et comment y êtes-vous entrée ?

Fa: Je suis donc cosmétologue agréée et MUA (artiste maquilleuse). Je suis allée à l’école pour ça parce que vous voyez, beaucoup de gens dans l’industrie réussissent sans permis. Mais je voulais être plus légitime. Je n’ai pas fini mes études et c’est quelque chose que j’ai choisie ! Je savais donc que je ne pouvais pas me contenter d’être dans l’industrie les yeux bandés – c’était ma passion et je voulais être certifiée. Je peux me débrouiller toute seule, mais je pense aux opportunités et possibilités de travailler avec de grands noms. Avoir un permis m’autorise à être sur le plateau, ce que beaucoup de gens ne savent pas, c’est qu’on doit être autorisé à le faire ! Sans cela, je ferais tout ce travail sans rien pour me soutenir.

Quand j’ai décidé d’aller à l’école de cosmétologie, je ne m’attendais pas à ce que ça soit aussi impliqué. Beaucoup de gens pensent que c’est jouer à la poupée (et j’ai peut-être eu des pensées similaires dans ma tête). Mais c’est beaucoup plus que ça ! C’est la chimie et les maths ! On doit connaître nos mesures, comment les choses vont réagir lorsqu’elles sont mélangées avec d’autres produits chimiques, comment couper les cheveux de la bonne façon, et bien plus encore. On doit connaître les maladies des ongles, les maladies de la peau et tous les types de conditions. J’ai eu des tests tout le temps ! Je parle toutes les semaines pour m’assurer de bien comprendre ce qui est enseigné et, à la fin, j’ai dû passer deux tests d’état pour obtenir une autorisation.

Une autre raison pour laquelle je me suis vraiment lancée : mon père a dit que j’étais toujours à la mode ! Il n’a pas été surpris quand je leur ai dit ce que je voulais faire. Je disais toujours à ma mère que ceci devait aller avec cela et toutes sortes de choses ! J’ai traversé une phase de garçon manqué mais cela n’a pas duré longtemps ! À l’âge de 16 ans, ma mère voulait que je me maquille et j’ai dit non, non, haha ! Plus tard, j’ai commencé à jouer avec le maquillage et ma mère m’a ouvert un salon ! C’est là que j’ai vraiment commencé à maîtriser mes compétences à maquiller les autres. En fait je maquille les gens mieux que je me maquille moi- même maintenant haha.

Aissatou: Permettez-moi de vous dire que j’ai une appréciation beaucoup plus
grande pour vous et pour tous les cosmétologues qui sont agréés maintenant!
J’étais certainement l’une de ces personnes qui pensait que c’était juste jouer à la poupée. Je ne savais pas que vous deviez tout apprendre !

Fa: Oui ma fille, vous devez être prête à faire face à toutes sortes de conditions et
de situations. Vous ne savez jamais qui peut s’asseoir sur votre chaise comme cliente !

Aissatou: C’est un bon point ! Merci d’avoir partagé ça ! Ma question suivante est un peu liée : quels conseils donneriez-vous aux jeunes qui ont une vision ou un rêve?

Fa: Juste foncez ! Je travaille actuellement dans un salon appartenant à une
célébrité. Je travaille aussi à mon rythme et je suis sur le point où j’ai envie de créer ma propre affaire ! Je reçois des signaux et je me dis « peut-être que c’est la poussée dont j’ai besoin ! » Ragal, yab Yalla la ! (Avoir peur, c’est manquer de respect à Dieu !) Dans la vie, vous devez prendre des risques. Quiconque me connaît sait que je suis une fille à maman. J’ai déjà parlé avec ma mère au téléphone à trois reprises aujourd’hui et il n’est même pas 13 heures, nous sommes si proches. Cependant, quand j’ai pris la décision de venir à New York pour poursuivre ma passion, je devais fermer les yeux et foncer. Je suis loin de ma mère, mais nous devons nous débarrasser de cette peur de l’inconnu et foncer.

Aissatou: C’est tellement vrai ! C’est une de ces choses que vous ne saurez pas si vous n’essayez pas, et 9 fois sur 10, nous hésitons.

Fa: Ouais, mon conseil c’est juste de dire faites-le ! Faites le premier pas !

Aissatou: D’accord, maintenant, vous savez que je dois vous poser une question à propos des femmes. Quelle est votre vision de notre position dans la société, en particulier dans la culture sénégalaise ?

Fa: Jigéénu Sénégal sonn na (Les femmes sénégalaises sont fatiguées). Toutes les choses qui nous sont imposées – dans notre société, nous sommes contraintes de rester au ménage. Si vous avez de la chance et vous rencontrez un homme qui fait preuve de compassion, vous avez de la chance. Mais la plupart n’ont pas cette chance !

Écoutez, je suis pour les normes traditionnelles de mariage – J’aime le mariage et je pense que c’est une belle chose. Mais nous sommes dans une nouvelle ère. Les femmes doivent planifier et prioriser leur avenir, pour elles-mêmes et pour leurs enfants. Nous devons avoir quelque chose pour nous-mêmes en fin de compte.

Aissatou: Je ne pourrais pas être plus d’accord. Les gens pensent qu’être pro-
femme est la même chose que contre le mariage ! Cela ne doit pas toujours être le cas.

Fa: Comme je l’ai dit, je ne suis pas contre le mariage ! Mais vous ne connaîtrez jamais pleinement quelqu’un avant de vivre avec lui ! Donc, mon idée c’est d’être soi- même – Nous, les femmes, ne montrons pas qui nous sommes à 100%, nous ne pouvons donc pas avoir cette attente des hommes non plus. Nous essayons de présenter les meilleures versions de nous-mêmes afin de ne pas nous attendre à ce qu’ils le fassent aussi. Mais soyez vous-même et soyez sincère ! Les gens pensent que je porte du maquillage tous les jours ! Cela ne pourrait pas être plus éloigné de la vérité. La vraie Fa a les cheveux en queue de cheval et n’est pas maquillée la plupart du temps !

Aissatou: En fait, je pensais que vous aviez toujours un visage plein de maquillage, haha, mais sérieusement, j’aime ce que vous avez dit sur le fait d’être soi-même et que les femmes donnent la priorité à elles-mêmes. C’est tellement important.

Maintenant, changeons un peu et revenons au maquillage. Quelle est votre marque préférée ? Et avez-vous déjà pensé à démarrer votre propre marque de maquillage ?

Fa: Oui, j’en ai beaucoup en fait. InshaAllah un jour ! En ce qui concerne les marques de maquillage, je n’ai pas vraiment de marque préférée ! Ça change beaucoup – j’aimerai ceci pour cette entreprise et cela de cette entreprise et cela change tout le temps !

Aissatou: Ah, d’accord, j’ai hâte de voir votre marque de maquillage un jour,
InshaAllah. Qui est votre admiration, Fa ?

Fa: Cela va sembler cliché mais je m’inspire de ma mère. Et vraiment, je regarde sur toutes les femmes qui font des choses positives ! Je regarde aussi sur mon père parce que vous savez quoi, il a un si bon moral. Il était récemment à l’hôpital et le personnel de l’hôpital l’adorait. Il était si populaire du fait de son esprit ouvert – tellement positif et drôle. Même mes amis ne pouvaient pas arrêter de rire quand ils venaient lui rendre visite. Ce sont des traits que j’aspire à avoir.

Les gens pensent que je suis cette fille audacieuse. Je suis en fait très calme et je pardonne facilement. Je n’ai pas de rancune parce que adduna amul solo (la vie ce n’est rien).

Aissatou: J’aime ce que vous avez dit sur le fait de ne pas garder de rancune. Cette courte vie n’en vaut tout simplement pas la peine.

Fa: Oui, ça c’est vrai, elle n’en vaut pas la peine.

Aissatou: Très bien Fa, dernière question : quelle est votre slogan de la vie ?

Fa: Juste être positif – ondes positives. Le transfert d’énergie nous oblige à vivre au mieux de notre vie !

Ce dernier point que Fa a évoqué est ce sur quoi je veux revenir : LE TRANSFERT D’ÉNERGIE. C’est presque comme si elle lisait dans mes pensées – sa douce et positive énergie a été clairement ressentie tout au long de cet entretien. Fa est une sénégalaise ambitieuse, confiante et belle et je peux vous dire que son ambiance positive m’a inspirée. Je suis honorée qu’elle se soit jointe à nous pour cette série d’entretiens. J’ai hâte de voir toutes les choses étonnantes qu’elle fera dans le futur.

Merci d’être venue nous parler Fa ! ❤

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Blog at WordPress.com.
%d bloggers like this: